Hubert ARRESTIER, en tant que maire, pouvez-vous nous brosser un portrait de Monceaux sur Dordogne ?
En aval d'Argentat, là où le "fleuve" Dordogne redevient libre, la commune de Monceaux sur Dordogne s'étale sur un peu plus de 3 600 hectares. Une partie de son territoire se situe dans la vallée, avec près de 10 km de rive tout au long de la rivière, et une partie sur le plateau : Moustoulat, Bros et le Claux. Sa population approche les 700 habitants, et nous sommes très heureux de posséder encore une école avec 2 classes et un bureau de Poste. Le tourisme tient une place importante : 6 campings, de nombreuses chambres d'hôtes et autres gîtes ou meublés font de la commune l'une des premières du département en capacité d'accueil touristique. Une agriculture dynamique assure l'entretien de nos paysages, ainsi que la vie de nos villages. Les jeunes agriculteurs s'attachent à élaborer des produits de qualité qu'ils veulent faire connaitre. La fête du veau de lait sous la mère" organisée pour la première fois en 2010 a connu un grand succès, elle est reconduite depuis, ainsi que des foires traditionnelles aux veaux de lait. Depuis 1998, des "Marchés de Producteurs de Pays" en juillet et août permettent la rencontre de producteurs et de consommateurs en quête de produits authentiques. La diversité de l'artisanat fait qu'à Monceaux on rencontre pratiquement tous les corps de métier nécessaires à la construction d'une maison : terrassement, maçonnerie, charpente, menuiserie, couverture, électricité, carrelage, peinture, espaces verts ...Beaucoup de services sont également présents : taxi, coiffure à domicile, garde d'enfants, aide à la personne ...Nous avons aussi un commerce de bestiaux et une entreprise de valorisation de déchets verts (compostage).La présence de la rivière Dordogne, ainsi que le relief de la commune permettent la pratique d'activités de plein air (canoë, pêche avec guide professionnel, delta-plane, parapente, ULM, etc ...)  avec un point de rencontre le Bistrot de Pays "Chez Maryse".

De quels attraits votre commune bénéficie-t-elle ?
Le Puy du Tour est un ancien oppidum gaulois. Au delà du point de vue remarquable qu'il offre sur la vallée, ce site historique, situé sur une voie protohistorique importante qui reliait l'Armorique à la Méditerranée (route de l'étain), mérite une valorisation de qualité. Cela se fera, je l'espère, sous l'égide de la Communauté de Communes. Le Plateau des Chansèves, le 14 juillet 1944, a reçu un important parachutage d'armes destinées à la Résistance. Cela a permis à la Corrèze d'être parmi les premiers départements à se libérer par ses propres moyens. Une stèle a été érigée sur place pour commémorer cet évènement. Des objets issus de fouilles au Puy du Tour et du parachutage, sont en exposition dans une salle à l'ancienne école (ouverture juillet et août grâce au bénévolat)

 

Parlez-nous de votre participation à la Com’Com ?
Notre collectivité est habituée à travailler dans l’intercommunalité avec notamment le Syndicat d’Electrification et le SICRA. Notre adhésion à la Communauté de Communes du Pays d’Argentat s’est faite au 1er janvier 2010. Il me semble important que dans une structure qui va évoluer, chacun  se sente reconnu, partenaire à part entière et que les actions menées, répondent aux aspirations des habitants à l’échelle du territoire. 

 
 Quels projets avez-vous pour les années à venir ?
Le Conseil Municipal s’est toujours efforcé d’améliorer le quotidien des habitants de la commune en maintenant les charges à un niveau raisonnable. La mise en place d’un Agenda 21 devrait nous permettre d’aller vers des actions plus respectueuses de l’environnement et un développement qui offre une cohésion sociale et une solidarité entre territoires et générations. L’assainissement collectif au village de Vergnolles est un gros chantier en matière de coût et de travaux à venir. L’amélioration de la voirie est aussi une priorité.
   

 

 

Vie associative et animations sur votre commune ? Il se passe toujours quelque chose à Monceaux !
Effectivement, le travail des bénévoles de l'ensemble des associations permet la tenue de beaucoup de manifestations, des plus ludiques aux plus sérieuses : conférences, concerts, théâtres ...L'AMAC (Association Moncelloise d'Animations Communes) anime les marchés d'été tous les jeudis de juillet et août à partir de 17h et propose nombre de soirées de qualité tout au long de l'année. Il convient de souligner la présence d'une "bibliothèque", gérée par l'association Familles Rurales qui propose plus de 3000 ouvrages. Autres particularités de Monceaux : un atelier théâtre et un club de jeu de balle au tambourin, le seul en Corrèze.
En conclusion, grâce à cela il fait bon vivre à Monceaux sur Dordogne.